decoration

Sites thématiques - Cancer

BioBanques, dont l'infrastructure est coordonnée par l'Inserm, fédère une centaine de Centres de Ressources Biologiques (CRBs), composés de biobanques, de tumorothèques et de centres de ressources microbiologiques (mBRCs), répartis dans toute la France. Le site centralise les demandes d'échantillons biologiques et leurs données associées, met à disposition des outils et documentations dédiés aux échantillons biologiques et/ou nécessaires à la gestion et protection des données issues de projets de recherche biomédicale. BioBanques est membre fondateur du réseau européen BBMRI-ERIC.
Développée par l'Institute of Cancer Research (ICR, UK), CanSAR est une base intégrant des données multidisciplinaires en biologie, chimie, pharmacologie, biologie structurale et réseaux cellulaires. Le site fournit des outils de modélisation et de prédiction de cibles moléculaires et découvertes de nouvelles drogues.
Le site propose un catalogue des mutations somatiques impliquées dans le cancer, et une mise à disposition de ressources associées – lignées cellulaires et échantillons de tumeurs, vue interactive des mutations (D) et prédiction de leur impact au plan fonctionnel, moléculaire et phénotypique.
eCancer est une organisation à but non lucratif et à visée éducative, à destination des professionnels et patients. Le site permet l'accès à des articles et de nombreuses vidéos en libre accès.
ECCO est une fédération à but non lucratif qui se veut interactive, rassemblant toutes les organisations impliquées dans le cancer à l'échelle européenne. Elle a pour mission de promouvoir la politique et la recherche européennes en cancérologie, d'œuvrer pour la qualité des diagnostics et des traitements. Elle organise régulièrement réunions et conférences internationales et multidisciplinaires dans ces domaines.
Créé par la Commission européenne, ECIS est un site de référence sur le cancer en Europe. S'inscrivant dans le cadre du programme européen l'Europe contre le cancer, l'application est un observatoire, source officielle d'informations sur le cancer en termes de dépistage, d'incidences, de survie et de mortalité, recouvrant tant le domaine de la recherche que celui des soins thérapeutiques.
Organisation européenne non gouvernementale ayant son siège à Bruxelles, l'EORTC œuvre pour promouvoir la recherche transnationale et clinique sur le cancer, en association avec les principaux instituts de recherche de l'Union européenne et de la Suisse. Le site propose un moteur de recherche de ressources bibliographiques – par mots-clés, auteur ou spécialité oncologique –, associé à un accès direct vers les publications en libre accès. Le site met également à disposition une base de données d'essais cliniques effectués par l'organisation ou ses partenaires. L'EORTC publie la revue European Journal of Cancer (EJC), revue sous abonnement.
L'IARC – ou CIRC, Centre international de recherche sur le cancer – est un centre interdisciplinaire de collaborations internationales sur le cancer. Le site propose une plateforme interactive de données internationales de statistiques et d'indicateurs dans le domaine de la cancérologie – Global Cancer Observatory –, une bibliographie, des outils et ressources en termes de génétique, associés à des liens directs vers des bases de données, en particulier une base sur les variations du gène TP53. Le site met également à disposition un catalogue de collections d'échantillons biologiques issus du monde entier, mentionnant leur origine et la personne à contacter pour accéder à l'échantillon.
Consortium international, l'ICGC coordonne les études menées sur le cancer en termes de génomique. Associé à un moteur de recherches bibliographiques, ce site de référence recense à l'échelle mondiale les projets sur le génome du cancer par pays et par type de tumeur. Il fournit un catalogue complet des gènes impliqués et des anomalies génomiques, épigénomiques ou transcriptomiques associées au cancer, ainsi qu'un répertoire des mutations connues sur son portail ICGC Data Portal. Le site regroupe les métadonnées relatives aux données cliniques et intègre les données du Cancer Genome Atlas (TCGA). Il fournit aussi des outils d'analyse et de prédiction interactifs.
Agence française gouvernementale d'expertise sanitaire et scientifique en cancérologie. L'INCA est un observatoire développant des outils de veille, produisant des expertises et données dans tous les domaines du cancer couvrant la santé publique, les soins thérapeutiques et la recherche – biologie et génomique du cancer, recherche clinique et translationnelle. L'Institut est aussi impliqué dans la conservation des ressources biologiques et leur valorisation : organisation des tumorothèques et des biobanques dont l'infrastructure est coordonnée par l'Inserm. L'Institut est aussi une agence de moyens finançant des projets de recherche et soutenant le développement d'outils comme les plateformes de séquençage du génome en cancérologie.
MGI est une base intégrant des données génétiques, génomiques et biologiques de la souris. Entrepôt de données, le site propose de nombreux outils d'analyse et met à disposition un catalogue international des ressources sur la souris – lignées cellulaires, mutants – disponibles en libre accès sur le site International Mouse Strain Resource (IMSR). Développée par The Jackson Institute (Californie).
Le site fournit des ressources permettant d'explorer la physiologie et le comportement des souris par le biais de la génétique et de la génomique.
Le site recense de nombreuses informations sur les modèles de tumeurs murines au plan génomique, phénotypique et thérapeutique, associant des outils interactifs.
 Lancé par le NCI (National Cancer Institute), l'Office of Cancer Clinical Proteomics Research, OCCPR, met en œuvre via son programme CPTAC (Clinical Proteomic Tumor Analysis Consortium) des approches innovantes de protéogénomique appliquées à la biologie des cancers. Il recense les protéines issues de gènes mutés ou altérés, associant leurs modifications post-transcriptionnelles et traductionnelles aux données génétiques, tout en appliquant les dernières découvertes à la clinique. Le site propose en accès libre trois portails, un portail d'analyses de données protéomiques en relation avec les séquences génomiques correspondantes, Data portal, et deux portails fournissant des directives, protocoles et outils relatifs aux essais protéomiques ciblés, basés sur la spectrométrie de masse, Assay portal, ou recensant des anticorps appropriés, Antibody portal. Consultez également le portail de l'International Cancer Proteogenome Consortium, ICPC, axé sur les données de  la protéogénomique et le développement d'un atlas représentatif de la diversité des cancers, et de leur unicité dans des populations spécifiques, à l'échelle mondiale.   
Base de données d'images histo-pathologiques issues de tumeurs murines induites – mutants ou génétiquement modifiés. L'interface permet une recherche par lésion(s) spécifique(s), locus génétique et autres paramètres.
Rat Genome Data est une plateforme et un réservoir intégrant un ensemble de données génomiques, génétiques, physiologiques et fonctionnelles du rat, intégrant une analyse comparative des génomes humain et de la souris. Le site met à disposition de nombreux outils d'analyses et portails – phénotypes, modèles murins knock-out ou associés à des pathologies, polymorphismes, voies de signalisation, annotations fonctionnelles, QTL…
Émanation de l'Institut National du Cancer (NCI) du NIH, le SEER est un site officiel fournissant des données et des statistiques des cancers aux États-Unis.
Le site regroupe trois bases de données, Tumor Gene Database, Breast Cancer Gene Database et Oral Cancer Gene Database, qui recensent les gènes cibles inducteurs potentiels du cancer, les gènes mutés, les proto-oncogènes et les gènes suppresseurs de tumeurs.